Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Compagnie

Publié par Compagnie LE LOCAL

LE LOCAL

La comédie de la Mandoune/TPO est née le 1er février 1970,à Auch dans le Gers, sous le nom de Théâtre Populaire en Occitanie (TPO). En 1979 elle s'installe à Montauban, dans le Tarn et Garonne, et c'est en 1997 qu'elle ajoutera l'appellation actuelle afin de marquer fortement son ancrage dans la cité d'Ingres qui soutient son travail depuis 30 ans.

Le LOCAL continue son histoire, autrement, différemment, avec d’autres personnes, d’univers variés, mais avec la même ferveur que son créateur.

Depuis fin 2011, Any Mendieta, comédienne, metteur en scène, auteure, lectrice, professionnelle du spectacle vivant depuis trente ans, nous a rejoint et assure les projets artistiques de la compagnie.

Elle s’est attachée au long de son parcours multiple à lier à une exigence artistique et innovante un humanisme créatif.

Jean Durozier

Jean Durozier

L'action de décentralisation théâtrale commença, dès l'année 1966 sous l'impulsion de Jean Durozier et de sa famille. La Comédie de la Mandoune/TPO est le dernier outil de création théâtrale de cette famille dont les ancêtres, au 18 siècle, étaient ciomédiens, musiciensdes "artistes d'agilités". Ils perpétuent aisni la tradition du théâtre de tréteaux itinérants. Depuis un sioècle et demi, neuf générations de slatimbanques se sont succédées sans discontinuité. Tous "enfants de la balle" nés dans des auberges, au hasard des voyages qui les menaient de foire en foire ou, dès la fin du 19ème sièce dans des roulottes que l'on garait derrière un vrai théâtre, tout en bois, entièrement démontable d'une capacité de 500 places.

Ce "théâtre" se déplaçait de villages en villages, s'installant sur les places publiques pendant une période de deux à trois mois pour présenter ue répertoire éclectique de mélodrames, de pièces historiques, de coémdies militaires ou de vaudevilles et à partir des années cinquante, des oeuvres classiques et modernes. L'avénement de al télévision et l'éxode rural sonnèrent le glas de al disparition des "baraques" comme on les appellait. Dans les années 1930 il y eut jusqu'à 280 baraques en France.

Organisées en troupes comme celle de "L'Illustre Théâtre" de Molière, elles étaient dirigées par des familles dont la plupart ont disparu. La famille DUROZIER en est une des dernières et peut être bien la dernière encore en activité.

L'aventure du théâtre démontable s'acheva en 1958. Pendant deux ans une autre expzrience de théâtre itinérant fut tentée sous un chapiteau de toile qui ne restait que quelques jours dans les communes visitées. Puis la troupe s'installa, dans une salle fixe, dans le centre de la France. Mais le théâtre en milieu rural était déjà condamné à disparaître. En 1963 la troupe cessa ses activités.

CompagnieCompagnie

En 1966 Jean Durozier décide de quitter Paris pour s'installer, avec sa famille, à Auch et crée le TPO - Théâtre Populaire en Occitanie.

LE LOCAL, baptisé LE LOCAL-ESPACE JEAN DUROZIER en hommage affectueux à l'homme de théâtre qui s'est consacré pendant plus de 60 ans à sa passion, a été ouvert le 15 janvier 2003 avec l'aide de l'Etat, de la Région Midi-Pyrénées, du Conseil Général de Tarn-et-Garonne, et la ville de Montauban dans le cadre de la Politique de la Ville. Ce fut un lieu de création, d'accueil et de résidence d'artistes, de productions de spectacles et d'événements culturels.

Suite à l’arrêt de notre salle de spectacle en juillet 2011, activités de l’association diffèrent n’ayant plus de lieu à exploiter. Mais elle retrouve toute sa disponibilité pour la création, la diffusion, et un investissement envers les jeunes, une priorité pour Jean DUROZIER qui avait pour sa région un profond attachement.

Le Local-Espace Jean Durozier

Le Local-Espace Jean Durozier